Affichage malvoyant

Foire aux questions


1. Quelle est la meilleure literie possible ?

Photo d'un matelas Tréca à ressorts ensachésLa meilleure literie pour vous est celle qui convient à votre propre morphologie et à vos préférences de confort.

Partant de ce constat, plusieurs critères essentiels vont vous permettre de définir votre meilleure literie.

Vous devez apprécier l'importance du soutien adapté à votre morphologie, puis déterminer vos préférences en matière de confort et enfin vous pencher sur les questions d'aération si vous êtes sujet à la transpiration...

Restera à aborder la question du prix !

 

2. Comment assurer l'indépendance de couchage ?

L'indépendance de couchage de votre literieVous vous réveillez lorsque votre conjoint bouge !
Sachez que les constructeurs ont mis au point des dispositifs, tant au niveau des matelas que des sommiers, qui vous permettront de mieux vous reposer !

L'indépendance de couchage prévient la transmission des mouvements d'un couchage à l'autre. Elle est principalement assurée par le matelas, mais il ne faut pas négliger le ou les sommiers.

Par exemple, si vous choisissez un sommier à ressorts, nous vous conseillons, à partir de la dimension 160x200, de le choisir en 2 parties. Ce problème ne se pose pas pour un sommier à lattes.

Et avec 2 sommiers, nous vous conseillons de choisir un seul matelas pour éviter l'inconfort de la jonction de 2 matelas: point dur au centre pour les matelas à ressorts ou point mou pour les matelas mousse.

 

3. J'ai des problèmes de dos, Quelle literie me faut-il ?

Position idéale

L'expérience montre qu'une bonne literie fait beaucoup pour le dos si le couchage (matelas+sommier) est adapté à la morphologie et aux préférences de confort de l'utilisateur.

Les disques de vertèbres sont lubrifiés par une solution aqueuse. Au cours de la journée, ils se tassent et perdent leur eau. On comprend que leur récupération soit facilitée pendant le sommeil si les vertèbres sont maintenues décomprimées et parallèles entre elles.

A titre de réflexion préliminaire, vous devez apprécier l'importance du soutien qui vous est adapté, puis conduire une recherche selon votre morphologie.

 

4. J'ai les jambes lourdes, Quel couchage adopter ?

Sommier à déclive totale

Si vous avez les jambes lourdes, il est recommandé par le corps médical de surélever les pieds du sommier en permanence de 3 à 7 cm maximum. Cette valeur peut être portée à 15 cm pour une durée limitée. Le sommier ainsi relevé facilite la circulation sanguine dans les jambes avec un effort cardiaque minimum et sans cassure du dos.

Pour réaliser cette légère surélévation, il est commode de disposer d'un sommier à déclive qui permet un relèvement à plat de l'ensemble du sommier à partir des pieds. Cette déclive peut être manuelle ou associée à une literie électrique. Certaines marques, telles que Lattoflex et Bultex, proposent cette possibilité.
Une autre solution simple consiste à mettre une cale de 5 cm sous deux pieds du sommier !

 

5. Le sommeil est-il si important qu’on le prétend ?

Le sommeil est un besoin vital, comme la boisson ou la nourriture ! Si nous passons le tiers de notre vie en position allongée ce n'est pas un hasard. Selon un proverbe « le sommeil est la moitié de la santé ». Il représente un anti-stress naturel qui permet de récupérer des activités et des tensions de la journée. C'est aussi à ce moment-là que s'effectuent la plupart des mécanismes relatifs à la croissance et au remplacement des cellules de l'organisme, en bref où l'on remet à l'heure son horloge biologique. Une bonne journée commence toujours par une bonne nuit !

6. De combien de temps de sommeil avons-nous besoin ?

C'est variable d'une personne à l'autre. Il y a les gros et les petits dormeurs. En France, environ 5% de la population se contente de moins de 6 heures de sommeil, tandis que le même pourcentage réclame plus de 10 heures. La grande majorité de la population dort entre 7 et 8 heures par nuit. En analysant la structure du sommeil des petits dormeurs, il apparaît qu'ils bénéficient d'autant de sommeil récupérateur, sommeil lent profond, que les gros dormeurs, mais que leur proportion de sommeil lent léger (où l'on a quelquefois l'impression de ne pas dormir...) est réduite. Leur sommeil est en fait plus concentré !

7. Le cycle du sommeil, c’est quoi ?

Le sommeil est une mécanique extrêmement fine et très organisée. On distingue 5 stades de sommeil organisés dans une succession de 4 à 6 cycles. Les 2 premiers stades correspondent au sommeil lent léger. C'est le moment où le cerveau ralentit, où l'on perd peu à peu le contact avec la réalité et les bruits extérieurs. Puis les stades 3 et 4 du sommeil lent profond qui est très récupérateur notamment sur le plan physique. Le stade 5 correspond au sommeil paradoxal durant lequel s'évacue la tension nerveuse. Après une phase de sommeil intermédiaire, ces cycles recommencent entre quatre et sept fois durant la nuit.

8. J’ai entendu parler du confort de sommeil, qu’est-ce que c’est exactement ?

L'association de 4 critères constitue le confort de sommeil qui participe à la qualité des nuits :

  • L'accueil déterminé par le choix du matelas plus ou moins moelleux selon le garnissage,
  • La fermeté du matelas, ni trop, ni trop peu pour éviter de générer des points de pression inconfortables,
  • Le soutien qui doit jouer le rôle d'un massage passif relaxant pour soulager le stress,
  • L'indépendance de couchage pour que les mouvements d'un des partenaires ne gène pas l'autre.

Quand ces 4 critères sont réunis, vous passez des nuits de rêve !

9. Existe-t-il une position idéale pour être sûr de bien dormir ?

Une seule est à déconseiller : la position sur le ventre car mauvaise pour le dos ou la nuque. Dormir sur le dos permet d'éviter les pressions exercées sur les disques intervertébraux. Par contre, cette position favorise souvent les ronflements. La plupart des gens dorment sur le côté et c'est la meilleure position car ainsi, la colonne vertébrale forme toujours une ligne horizontale, et parallèle au matelas. La pression exercée est donc uniformisée sur toute la longueur du corps. Cette position est aussi conseillée pour diminuer les ronflements

10. Faut-il se coucher tôt pour mieux dormir ?

Il n'y a pas de règle absolue en la matière, mais chacun doit respecter son horloge biologique. La quantité, la qualité et l'horaire du sommeil sont les trois paramètres qui dépendent du rythme et des conditions de vie et peuvent varier d'un jour à l'autre et d'un individu à l'autre. D'une manière générale si vous êtes « du soir », vous pouvez bien dormir en vous couchant à 2 heures, et si vous êtes « du matin », vous vous endormez sans problème à 22 heures. Il faut savoir qu'en moyenne 8 heures de sommeil sont nécessaires.




Aix en Provence, Bouc Bel Air, Beaurecueil, Cabriès, Puyricard, Les Milles, Calas, Les pennes Mirabeau, Mimet, Simiane, Luynes, Meyreuil, Marseille Nord, Septèmes les Vallons, La gavotte, Mallemort, Puyvert, St Esteve Janson, Jouques, Lambesc, Saint Paul les Durance, Venelles, St Cannat, Meyrargues, Peyrolles en Provence, Rognes, Rians, Le Puy St Réparade, Pertuis, Cadenet, Ansouis, Villelaure, Lauris, Mirabeau, Beaumont de Pertuis, Cucuron, La Tour D’Aigues, Velaux, Ventabren, St Chamas, Lançon, Alleins, Aurons, Eyguiere, Lamanon, Salon de Provence, Grans, Miramas, La Fare les Oliviers, Eguilles, Châteauneuf les Martigues, Carry le Rouet, La Couronne, Carro, Port de Bouc, Ensuès la Redonne, Saint Mitre les Remparts, Martigues, Lavera, Sausset les Pins, La Mède, Istres, Fos sur mer, Salins de Giraud, Port Saint Louis du Rhône, Berre l’Etang, Pas des Lanciers, Vitrolles, Rognac, Le Rove, St Victoret, Gignac la Nerthe, Marignane